C'est l'hiver, vous passez beaucoup de temps à la maison et vous en avez marre de la peinture défraichie de votre salon ? Ça tombe bien, aujourd'hui Needelp vous aide à choisir votre peinture. 



Alors comment choisir votre peinture ? 

1ère étape : réfléchir à votre projet
Pour choisir correctement votre peinture, il faut déjà déterminer la ou les pièces à repeindre. Quand vous vous êtes décidé, il faut savoir si vous voulez repeindre toute la pièce, un mur ou juste quelques parties du mur.
C'est bon, vous savez quelle pièce et quelle surface vous allez peindre ? Alors on peut passer à la suite. 

2ème étape : Quel type de peinture ? Glycéro ou acrylique ?
La peinture acrylique c'est de la "peinture à l'eau" alors que la Glycéro contient de nombreux solvants, des COV (composés organiques volatiles) et se dilue au Whhite Spirit. 
Pour choisir entre ces deux types de peinture, cela dépendra de l'endroit et du matériau à peindre. 
  • La peinture Glycéro est plutôt recommandée pour les extérieurs et les pièces humides comme votre salle de bains. L'avantage de ce type de peinture, c'est qu'elle adhère beaucoup mieux, notamment sur les boiseries et les supports métalliques, et elle résiste bien à l'humidité. L'inconvénient c'est qu'elle est longue à sécher et très odorante. 
  • Pour repeindre un intérieur comme votre salon ou la chambre de bébé, vous devriez privilégier une peinture acrylique. Elle sèche rapidement, elle est facile à entretenir et se nettoie à l'eau. En plus, elle est presque inodore et beaucoup moins nocive pour la santé. L'inconvénient c'est qu'elle est beaucoup moins résistance et plus difficile à appliquer. 
Maintenant que vous connaissez les différences entre les types de peinture, vous pouvez aller à l'étape suivante !

3ème étape : Quel effet sur votre mur ? Brillant, satiné ou mat ?
Peinture mate ?
S'il y a plein de petits défauts sur votre mur, il vaut mieux choisir une peinture mate car elle cache bien les imperfections. Et en plus elle donne un aspect feutré à la pièce. Seul inconvénient c'est qu'elle est lavable mais pas lessivable, alors à éviter dans votre cuisine ! 
Peinture brillante ?
Si vous voulez illuminer votre pièce c'est la peinture idéale car elle reflète la lumière. Et en plus elle est facilement lavable ! Le seul défaut qu'elle a c'est de révéler tous les défauts de votre mur alors il faut bien le préparer avant...
Peinture satinée ? 
L'effet satiné adoucit une pièce avec son aspect soyeux et a l'avantage d'être lessivable. Mais comme la peinture brillante il faut un mur parfait !

Si vous avez choisi le rendu que vous voulez obtenir, il reste maintenant une dernière étape et pas la plus simple...

4ème étape : Quelle couleur choisir ?
Alors là tout dépend de vos goûts et de l'ambiance que vous voulez donner à votre pièce. 
L'idéal est de tenir compte de votre déco, de vos envies et d'aller voir un magasin les nuanciers qu'on vous propose. 

Derniers conseils de l'équipe Needelp : 
  • Si vous voulez peindre un matériau particulier ou un point spécifique de la maison, renseignez vous bien sur la résistance de la peinture aux caractéristiques de l'endroit. Par exemple, pour repeindre un radiateur métallique, il faudra une peinture adhérente au métal et très résistante à la chaleur...
  • L'idéal pour repeindre un mur c'est de le préparer, puis deux faire une sous-couche et ensuite deux couches de la couleur choisie.
Maintenant que vous avez choisi la peinture parfaite pour votre salon, n'hésitez pas à faire appel à un Jobber Needelp pour le repeindre du sol au plafond !
Aujourd'hui l'équipe Needelp vous explique les avantages à être auto entrepreneur et les formalités pour le devenir !




Pourquoi prendre le statut d'auto entrepreneur ?
Etre auto entrepreneur vous permet de faciliter les formalités administratives et d'alléger les charges sociales et fiscales.
Et en tant que jobber sur la plateforme Needelp, ça vous donnera accès aux offres réservés aux jobbers Pro car vous pourrez délivrer des factures aux Posteurs.


Comment devenir auto entrepreneur ?
Alors devenir auto entrepreneur c'est assez simple. Il suffit de vous rendre sur la page d'inscription du site de l'URSSAF : https://www.cfe.urssaf.fr/autoentrepreneur/CFE_Declaration 

Vous arrivez sur le portail de déclaration de début d'activité. Vous devez choisir :

  • Votre domaine d'activité
  • Votre activité

Par exemple si vous êtes un jobber spécialisé dans les missions de bricolage et de petits travaux vous choisissez la catégorie "Bâtiment, gros oeuvre, second oeuvre".

Lorsque vous avez rempli les champs, vous les validez.

Vous arrivez alors sur un second écran qui vous demande de préciser si ce sera votre activité principale ou une activité complémentaire. 


Dans le cadre d'une activité complémentaire, comme c'est souvent le cas pour le jobbing, vous arrivez sur une nouvelle page. Vous devez compléter vos informations personnelles, votre activité, votre régime fiscale... Puis vous valider ou vous enregistrez pour y revenir.



Une fois toutes ces informations validées, vous devrez envoyer un justificatif d'identité au format électronique (scan d'une carte d'identité) et vous imprimez votre dossier.
Vous recevrez un email de confirmation et c'est bon. 

Voilà vous êtes enregistré en tant qu'auto entrepreneur. Alors maintenant n'hésitez plus et venez postuler aux offres réservées aux Jobbers Pro. 












Un problème sur la ligne de métro pour aller travailler ? Envie de partager vos trajets  quotidiens en voiture ? Needelp vous fait découvrir Citygoo, une application pour le covoiturage urbain de dernière minute !
Citygoo est un service de covoiturage urbain de dernière minute qui fonctionne via une application utilisant un système de matching intelligent 100 % géolocalisé. 


  • Citygoo propose une nouvelle vision du transport, en quoi est-ce révolutionnaire pour ses utilisateurs ?
Citygoo se positionne entre le covoiturage longue distance de Blablacar et les services de VTCs et de taxis. Le service vient compléter l’offre de transport en commun déjà existant en banlieue et centre-ville, grâce à son application de covoiturage urbain. En proposant des trajets à la dernière minute, l’application se démarque également des services de covoiturage planifiés domicile-travail. Elle répond à un besoin de spontanéité des populations urbaines, permet de fluidifier les déplacements et de réduire les émissions de gaz à effet de serre ! 


  • Comment l’idée de Citygoo est-elle née ? 
L’idée s’est construite il y a déjà quelques années lorsque j’effectuais un stage à Orly Sud, à contre-sens des déplacements quotidiens des franciliens. Je ne comprenais pas pourquoi tant d’automobilistes se déplaçaient seuls dans leur voiture pour aller dans la même direction et provoquaient ainsi des embouteillages interminables. 
En trouvant une solution pour que ces personnes se déplacent autrement, en partageant leurs trajets par exemple, cela permettrait de réduire les bouchons et la consommation d’essence de ces conducteurs. Ce n’est qu’avec l’arrivée des nouvelles technologies et mon goût pour l’autostop que Citygoo a pu voir le jour ! 

  • Qui se cache derrière CityGoo ? 
Une équipe dynamique et pleine d’ambition, mais aussi de l’expertise. Citygoo a été fondé par trois co-fondateurs, experts dans leur domaine. 
Patrick Clough, CEO et fondateur de Citygoo, est spécialisé dans la finance. Il gère le budget de l’entreprise et c’est un peu lui qui tient le volant. 
Hélène Landron, CMO et co-fondatrice, est son copilote. C’est elle qui se charge de faire connaitre le service au plus grand nombre d’utilisateurs. 
Enfin, Eric Feuerstein, CTO et co-fondateur, il est le mécanicien de Citygoo. Il gère le développement de l’application et son amélioration. Vous rencontrez un bug ? Il le répare en moins de deux !

  • Quel a été votre parcours avant Citygoo ?
Je suis un serial entrepreneur. Avant de me lancer dans le projet Citygoo, j’ai fondé deux autres startups dans le domaine de la télécom,  iBand Telecom, opérateur de services 4G en Norvège et aux   Pays-Bas   et   Bizzgo,   opérateur   WIFI   revendu   à   Meteor Networks en 2005.

  • Une actu Citygoo à partager avec nos lecteurs ?
Il y en a tous les jours ! La plus importante est la sortie de la nouvelle mise à jour de l’application de covoiturage Citygoo 3.2 qui va permettre aux passagers de trouver une autre solution de déplacement si aucun conducteur ne répond à leur demande de trajet. On ne vous en dit pas plus, c’est une surprise !  

  • Les valeurs de Citygoo en 3 hasgtags ?
#Partage 
#Convivialité
#Economie


  • Seriez-vous prêt à devenir Needelper et pourquoi?
Oui bien sûr ! Nous sommes persuadés que les nouveaux services de l’économie collaborative vont révolutionner notre société et les relations humaines. 

Alors n'hésitez plus et téléchargez l'application Citygoo sous Google Play ou dans le Play Store
La semaine dernière le député Pascal Terrasse a remis un rapport au Premier Ministre sur l'avenir de l'économie collaborative en France et ses recommandations. 


Source : consocollaborative.com


Needelp fait partie des startups de la conso collab qui ont pu échanger avec le député à propos de ce rapport et de ces 5 thématiques :


1. L'explication de ce qu'est l'économie collaborative et son poids dans l'économie
2. Les raisons du succès de cette nouvelle économie auprès des consommateurs et la manière d'augmenter la confiance en ces plateformes
3. L'amélioration des conditions d'emploi et de protection sociale pour les jobbers
4. La participation à la fiscalité de tous les acteurs de cette nouvelle économie
5.Le développement durable de l'économie collaborative.



Avant de vous présenter plus en détails les mesures, Guillaume, notre CEO, vous donne son avis sur ces 5 points :

"Nous saluons la qualité du rapport du député Pascal Terrasse sur l'économie collaborative. Ce rapport marque une véritable prise de conscience par les pouvoirs publics de l'importance de l'économie collaborative et des nouvelles formes d'échanges. Les plateformes de partage comme Needelp participeront activement aux  défis sociaux-économiques des 10 prochaines années, par le développement des travailleurs indépendants. Aux Etats-Unis, déjà 1/3 des travailleurs sont des "freelance". Il était temps que les pouvoirs publics français accompagnent et développent ces nouvelles pratiques".

Le rapport sur l'économie collaborative compte 19 mesures mais nous avons choisi de vous présenter celles qui concernent les services entre particuliers. 

Proposition n°1 : Expliquer les conditions de référencement des offres. 
Pour protéger les utilisateurs, les plateformes devront être transparentes sur certains détails des offres comme les raisons de référencement ou le prix total à payer pour un consommateur. 
Needelp est déjà clair sur le prix à payer et sur la rémunération du jobber. 

Proposition n°2 : Rendre fiables les avis en ligne
L'objectif est d'obliger les plateformes à informer les utilisateurs sur le système de notation et de commentaires.
Needelp le fait puisque les utilisateurs savent qu'ils sont notés après chaque job, qu'il soit client ou jobber. 

Ces deux propositions visent donc à garantir l'honnêteté des plateformes de l'éco collab !


Proposition n°6 : Changer le système de protection sociale 
Le but est de rattacher la protection sociale à une personne et non à un statut (comme salarié, indépendant...) pour que les personnes puissent changer facilement de situatiation professionnelle et que même en étant jobbers on reste protégé !
Needelp approuve totalement cette mesure qui garantirait une protection sociale optimale à tous les jobbers.

Proposition n°7 :  Considérer l'expérience des jobbers sur les plateformes comme valable 
Les missions réalisées dans le cadre du jobbing doivent être validées comme une expérience recevable lors de la recherche d'un emploi.
Chez Needelp, on soutient complètement cette proposition car les missions faites par les jobbers nécessitent de vraies compétences. Il paraît donc normal qu'elles soient reconnues !

L'intérêt de ces deux propositions est d'améliorer la situation des jobbers et de reconnaitre leur expérience sur les plateformes. Bref de considérer le jobbing comme un emploi à part entière. 


Proposition n°12 : Clarifier la politique fiscale sur les revenus de l'économie collab
L'adminsitration fiscale devra clarifier la notion de revenu imposable et les critères d'imposition en détaillant la frontière entre particuliers et auto-entrepreneurs. 
Needelp souhaite que le montant de revenus imposables pour un particulier devienne clair afin de conseiller les bons jobbers à devenir auto-entrepreneurs.

Proposition n°14 : Automatiser les procédures fiscales et sociales
Les plateformes devront transmettre à l'adminsitration le montant des transcations pour préremplir la déclaration des jobbers.
Needelp adhère puisque ça permettra de simplifier les démarches des jobbers.

Ces mesures permettront de simplifier la gestion administrative des jobbers.


Donc si on regarde bien toutes ces propositions, on voit que l'objectif du rapport de Pascal Terrasse est d'accompagner le développement de l'économie collaborative tout en offrant des garanties aux utilisateurs. 



  












Vous êtes adepte de l'économie collaborative et vous adorez tous les bons plans qui permettent de partir en vacances différemment ? Ça tombe bien car aujourd'hui l'équipe Needelp vous présente Nightswapping : le 1er site où vous échangez des nuits pas de l'argent !

  • NightSwapping, qu’est-ce que c’est ?
Le NightSwapping, ça signifie « Troc de Nuit » en Français. C’est le nom d’un nouveau mode de voyage, et du site internet qui vise à démocratiser ce concept. Le principe est très simple: en hébergeant des membres de la plateforme, je gagne des Nuits, que je peux ensuite utiliser pour voyager chez d’autres membres. Un exemple ? Si j’héberge un couple 3 jours dans la chambre d’ami de mon appartement à Lyon, je gagne un crédit de 3 Nuits, qui va me permettre de partir dans un autre hébergement n’importe où dans le monde. 


  • Quels sont les avantages à utiliser NightSwapping ?
Il y en a beaucoup  Mais on peut retenir les 3 principaux. Le premier, c’est l’économie réalisée. En effet, l’hébergement représente 66% du budget vacances. Or, avec NightSwapping, c’est gratuit ! Il suffit d’héberger avant. Quant on sait que, juste en France, ce sont plusieurs millions de personnes qui ne peuvent pas partir chaque année, cet argument prend tout son sens.  Le second, c’est le rapport humain qu’amène le NightSwap. En troquant des Nuits, on sort du schéma « prestation / client », et on laisse place à un échange humain. Enfin, le troisième avantage, c’est la découverte. Grâce au mode « laissez vous surprendre » de la Webapp, on a peut choisir un NightSwap dans une sélection de logement très varié. C’est comme cela que je me suis retrouvé en plein cœur du Forez, à dormir dans une yourte… Une expérience incroyable !

  • Quelles sont les destinations les plus demandées sur votre site ?
Nous n’en avons plus ! Avant le Swipe, sans surprise, c’était les plus grandes capitales Européennes et mondiales qui arrivaient en tête : New York, Amsterdam, Berlin, Paris et Londres. Aujourd’hui, avec la possibilité de se laisser surprendre, nos membres jouent le jeu, et voyagent dans des destinations de plus en plus improbables : une ferme en Bretagne, un château en Corse, un mas en Drome Provençale, etc …

  • Pourquoi tout le monde devrait utiliser NightSwapping ?
Pour faire grandir la communauté! Comme d’autres sites de la consommation collaborative, plus on a de membres, plus on a de choix. C’est d’ailleurs pour cela que lancer un site tel que celui-ci est compliqué. Mais aujourd’hui, avec 150 000 membres à travers le monde, notre offre commence à être importante ! Imaginons quelques secondes que l’on soit plusieurs millions… Notre communauté pourrait alors voyager de partout, juste en se troquant des Nuits, c’est magique !

  • Comment l’idée de NightSwapping est-elle née ?
Le NightSwapping a été inventé par Serge Duriavig, qui dirige aujourd’hui encore  l’entreprise. Après avoir cofondé la success story des coffrets cadeaux SMARTBOX, Serge a décidé de tester l’échange de maison. Bien que fan de ce concept, il s’est vite aperçu que la contrainte de réciprocité était très importante (il faut trouver quelqu’un qui vienne chez moi, au même moment où je vais chez lui), et qu’il fallait trouver un moyen de faciliter les échanges. L’idée d’utiliser une monnaie virtuelle lui est venue, et la NightSwapping est né !  

  • Seriez-vous prêt à devenir Needelper ?
J’ai une âme de bricolo, mais lancer une StartUp comme NightSwapping demande un investissement énorme ! J’ai donc très peu de temps libre pour le moment, et j’aurai plutôt tendance à faire appel à des Needelpers pour m’aider dans certaines tâches. Par contre, si j’arrive à me dégager plus de temps dans le futur, donner un coup de main à quelques personnes fera très probablement parti de mes plans. En somme, je vais surement avoir le même parcours que j’ai eu en découvrant Blabla Car : d’abord être passager, avant de devenir conducteur ;) 


Vous utilisez tous les jours des dizaines de sites et pourtant vous ne savez jamais qui se cache derrière… Alors aujourd’hui l’équipe Needelp se présente et on vous dit pourquoi on travaille chez Needelp !


Guillaume
Fondateur, CEO
Web Entrepreneur
Passionné par les nouvelles technologies & l’économie collaborative !

Pourquoi Needelp ?
Needelp réinvente la manière de faire appel aux compétences des autres en facilitant les échanges entre individus !


Pierre
Fondateur, CTO
Expert technique web & serial entrepreneur

Pourquoi Needelp ?
Parce-que tout le monde a besoin d’aide !


Romain
Business Developer
Dernier associé de l’équipe, animé par un esprit entrepreneur

Pourquoi Needelp ?
Tout est à construire dans une startup et partir à l’aventure me plait !


Sophia
Design & Community Manager
Graphiste dans l’âme, la com n’a pas de secret pour elle

Pourquoi Needelp ?

Le projet me plait énormément et on est très autonomes


Tom
Business Developer
Trilingue, passionné par le lean et l’optimisation des tâches

Pourquoi Needelp ?
L’esprit startup !


Olympe
Chargée de webmarketing
Passionnée par le monde digital et le marketing !

Pourquoi Needelp ?
Une équipe dynamique, des challenges et du webmarketing, c’était fait pour moi !


Et le dernier arrivé dans l'équipe !
Baptiste
SEO/SEA Manager
Raffole du web et du partage

Pourquoi Needelp ?
Je voulais être dans une startup pour percer le secret de l’algorithme Google



Vous l’aurez compris l’équipe Needelp est passionnée par les nouvelles technologies, l’esprit startup et  l’économie collaborative… Alors pour qu’on continue à être débordés, n’hésitez pas à venir sur la plateforme !
Aujourd’hui, l’équipe Needelp vous donne des conseils en bricolage pour impressionner vos amis avec une belle étagère de livres totalement invisible


Quel est le matériel nécessaire pour poser une étagère ?
  • Crayon
  • Niveau à bulle
  • Deux chevilles
  • Deux vis
  • Une perceuse-visseuse
  • Un tournevis 
  • L’étagère flottante
  • Un livre à couverture rigide
  • Pas d’affolement, il faut pas mal de matériel mais c’est facile

Alors, comment fixer une étagère de livres suspendus en 10 étapes ?
1. Tenez l’étagère contre le mur en vérifiant qu’elle est bien droite avec le niveau à bulle 

2. Quand elle est parfaitement alignée, marquez au crayon l’emplacement des deux trous

3. Prenez votre perceuse-visseuse et faites les trous à l’emplacement des marques que vous venez de faire

4. Vérifiez que les trous font la bonne profondeur en essayant de mettre une cheville. Dès qu’elle rentre complètement c’est bon

5. Mettez les chevilles dans les trous 

6. Remettez l’étagère devant et fixez les vis avec votre visseuse

7. Finissez de serrer les vis au tournevis afin de garantir la fixation


8. Poser le livre à couverture rigide en calant bien la couverture du bas sur les retours


9. Empiler d’autres livres par dessus pour cacher l’étagère

10. Impressionnez vos amis avec votre magnifique étagère suspendue

Et ça marche aussi pour faire un beau porte-serviette dans votre salle de bains !


Et si vous n’avez pas envie de le faire vous-même mais que cet article vous a donné envie, faites appel à un jobber Needelp pour poser votre étagère.
 Quand on parle de services entre particuliers, on évoque aussi les CESU - Chèque Emploi Service Universel - mais qu’est-ce que c’est ? Qui peut en bénéficier ? Comment les utiliser ? 
L’équipe Needelp répond à toutes vos questions.

 


Je suis particulier employeur, comment utiliser les CESU ?
L’intérêt pour les particuliers employeurs c’est de bénéficier d’un avantage fiscal allant jusqu’à 50% des sommes payées. En fonction de votre situation professionnelle, il prendra la forme d’un crédit d’impôt ou d’une déduction.

Alors, un CESU c'est quoi ?
Il faut savoir qu’il existe deux types de CESU dans le cadre des services entre particuliers :
  • Le CESU déclaratif qui est un dispositif permettant aux particuliers employeurs de déclarer facilement leurs jobbers après le paiement.
  • Le CESU préfinancé ou les titres CESU est un mode de paiement qui permet de payer un jobber en direct. Ce sont des titres sous forme de chéquier avec un montant prédéfini plus ou moins prise en charge par un organisme tiers, comme un ticket restaurant. Vous pouvez obtenir ces carnets auprès des émetteurs agréés : Edenred France, Le Chèque Domicile, Domiserve, La Banque Postale, Natixis Intertitres, Sodexo Pass France.

Quels services peut-on payer en CESU ?
Vous pouvez utiliser le CESU pour différentes sortes d’activités à domicile comme :
Vous trouverez une liste exhaustive des services éligibles aux CESU sur : http://www.cesu.urssaf.fr/cesweb/ces2.jsp 

Première étape : vous inscrire au CNCESU

Le CNCESU, c’est le Centre National Cesu qui permet de déclarer l’activité d’un employé à domicile, ce qui est obligatoire pour bénéficier de la réduction d’impôts.
L'inscription c'est ici  : https://www.cesu.urssaf.fr/cesweb/inscription.jsp ou auprès de votre URSSAF. 
Une fois inscrit, vous pouvez enfin déclarer vos employés à domicile

Deuxième étape : déclarer mes employés à domicile 

Le fait de déclarer vos employés à domicile auprès du CNCESU vous évite les formalités auprès de l’URSAFF. La déclaration doit être faite au maximum 15 jours après la fin du mois où vous avez pris un jobber.
Il y a deux façons de déclarer votre employé à domicile :
  • En ligne en vous connectant sur votre espace particulier employeur : https://www.cesu.urssaf.fr/cesweb/loginempl.jsp puis en cliquant sur « Etablir un volet social ». Vous pourrez aussi y retrouver toutes vos déclarations, vos avis de prélèvements et vos attestations fiscales.
  • Avec un carnet de volets sociaux. Vous recevrez votre 1er carnet de 20 volets sociaux environ 10 jours après votre inscription (et il sera automatiquement renouvelé). 
Comme vous le voyez pour déclarer votre employé à domicile, il vous faudra un certain nombre d’information : nom, prénom, date & lieu de naissance, numéro de sécurité sociale.

Et petit bonus, si vous voulez calculer les cotisations sociales que vous verserez pour votre employé à domicile, c'est par là : http://www.cesu.urssaf.fr/cesweb/simucoti1.jsp

Les étapes en bref
Si on veut résumer comment bénéficier de l’avantage fiscal, il faut :
  • S'inscrire auprès du CNCESU
  • Sélectionner un jobber et le payer à la fin de la mission. Si vous souhaitez le régler en titres CESU vous devez choisir le paiement en direct. 
  • Déclarer votre jobber en ligne ou sur un des volets sociaux de votre carnet.
  • Joindre l’attestation fiscale à votre déclaration de revenus.
Finalement c’est assez simple de faire appel à un employé à domicile. Désormais pensez au jobbing pour toutes vos petites tâches du quotidien et payez votre jobber Needelp avec vos CESU. 



Je suis employé à domicile, comment me faire payer en CESU ?

L'employeur particulier est tenu de déclarer le job réalisé. Si vous êtes employé à domicile, il y a deux possibilités, votre client a choisi :
  • Soit le CESU déclaratif et dans ce cas, vous n’avez rien à faire si ce n'est repartir avec votre rémunération (liquide, chèque ou virement bancaire).
  • Soit les titres CESU pré-financés et là vous devez les encaisser.
Comment encaisser les titres CESU pré-financés ?
Pour pouvoir encaisser les titres CESU, vous devez vous inscrire au CRCESU, le Centre de Remboursement du CESU : https://www.cr-cesu.fr/Votre-espace-personnel/inscription.html
Une fois inscrit, vous obtiendrez votre numéro NAN et un bordereau de remise. Vous aurez alors trois manières d’encaisser les titres CESU :
  • Le dépôt en ligne, simple et rapide : https://www.cr-cesu.fr/Personne-physique/le-depot-direct-en-ligne.html?Parent=physique%3B. Il faut tout de même savoir que chaque dépôt vous sera facturé 0,60€ TTC.
  • L’envoi postal à l’adresse suivante : CRCESU, 93738 BOBIGNY CEDEX 09. Vous devez compléter le volet 3 de votre bordereau de remise et endosser le chèque en inscrivant au dos votre nom, prénom, numéro NAN et en signant puis tout envoyer.
  • L’encaissement à votre banque. Vous devez compléter le volet 2 et 3 de votre bordereau de remise (sinon la banque le refusera) et endosser le chèque comme pour l’envoi postal.
Le montant des titres CESU sera ensuite reversé sur le compte bancaire que vous avez déclaré lors de votre inscription au CRCESU.

Voilà, si vous avez lu cet article intégralement, vous êtes devenu incollable sur le sujet des CESU ! Alors maintenant que vous savez tout, n'hésitez pas à poster un besoin ou devenir jobber sur Needelp.