Avez-vous besoin d’un groupe électrogène pour des travaux ou pour une autonomie électrique à la maison ? Choisissez donc un générateur qui présente des caractéristiques qui conviennent à vos besoins. Découvrez les éléments dont vous devez tenir compte pour faire votre choix.

Tenir compte de la puissance du groupe électrogène

Avant tout achat de groupe électrogène, vous devez d’abord prendre en compte sa puissance. En effet, pour un usage domestique, vous n’aurez pas besoin de la même capacité que pour une utilisation sur un chantier. Pour cela, il est important de s’intéresser à l’ensemble des outils ou appareils à raccorder et additionner leur capacité maximale. Pour connaître la puissance d’un appareil, il faut simplement regarder sa plaque signalétique. Quant au groupe électrogène, nous parlons ici de la puissance de sortie exprimée en Kva. Cette capacité à faire fonctionner les appareils est de 80 % de la puissance maximale. C’est pourquoi vous devez faire une réserve pendant vos calculs pour savoir si le groupe peut effectivement supporter vos appareils. Si vous cherchez un générateur universel (usage ménager et professionnel), vous pouvez vous rendre sur ce site.

Le carburant qui alimente le groupe

L’autre critère dont vous devez tenir compte avant de payer un groupe électrogène c’est le carburant qui l’alimente. Trois possibilités sont offertes : l’essence, le gaz ou le diesel. Chaque type de groupe présente des avantages et des inconvénients. Le groupe diesel est puissant et adapté à un usage intensif. Il est aussi indiqué pour un usage dans les zones où la connexion électrique est indisponible ou presque. Son inconvénient, c’est son bruit et son poids. Le groupe à gaz fait moins de bruit et il est très économique. Il est recommandé pour une utilisation professionnelle et fréquente. C’est aussi un choix écoresponsable. Le groupe à essence est adapté à un usage ponctuel. Il fait également moins de bruit et il est facile à déplacer. La difficulté avec lui, c’est que la loi limite le stockage et la conservation de l’essence.

Veiller au type de régulateur de tension

Le régulateur de tension permet d’éviter les surtensions. Le système inverter est le plus indiqué parce qu’il est stable. Il permet de réduire la consommation du courant et est adapté aux appareils sensibles. Le système à condensateur stabilise la tension à 5 % et permet un usage professionnel du groupe. Le système AVR quant à lui stabilise le courant à 2 %. Il n’est pas indiqué pour les outils ou appareils sensibles, mais il peut être utilisé sur les chantiers. Pour en savoir plus sur les groupes électrogènes rendez-vous ici.

L’autonomie de l’appareil et sa facilité de transport

L’autonomie du groupe est également un critère important, car elle garantit une meilleure utilisation. Il vous évite également de le recharger chaque fois en carburant. Pour cela, il faut connaître la capacité du réservoir et aussi la façon dont le groupe consomme. Quant à la facilité de transport, deux choses sont à vérifier : le poids et la disponibilité de roulettes. Toutefois, les générateurs qui sont lourds ne peuvent être déplacés qu’avec une remorque.