Une hausse était prévue en janvier 2019, mais l’État avait gelé les tarifs réglementés. Elle a finalement eu lieu en juin. Voici comment continuer à payer moins cher.

La hausse du prix de l’électricité du 1er juin 2019 de 5,9% annoncée plus tôt par le gouvernement touchait 25 millions de foyers, clients payant encore le tarif réglementé par la CRE (Commission de Régulation de l'Énergie) et l’État. Mais comment faire, face à cette augmentation, pour continuer à payer moins cher ses factures d’électricité ?

En choisissant un fournisseur d’électricité moins cher que le tarif réglementé

Encore peu de français le savent, mais depuis 2007, le marché de l’énergie a été ouvert à la concurrence. Depuis cette date, c’est plus d’une trentaine de fournisseurs qui ont fait leur entrée sur le marché, proposant des offres d’électricité et de gaz toujours plus diverses et variées. Une liste est disponible en cliquant sur ce lien. Ils rivalisent d’inventivité pour se démarquer de leurs concurrents, ce qui permet de bénéficier d’offres avec des remises très intéressantes.
La procédure du changement de fournisseur est extrêmement simple. Après avoir comparé les fournisseurs d’énergie et leurs différentes offres, il suffit de le contacter et lui exprimer sa volonté de devenir client, et ce à n’importe quel moment du contrat actuel puisque tous sont garantis sans engagement et résiliables sans frais à tout moment. Après avoir pris les informations relatives au logement, identifié le compteur d’électricité et saisi les relèves, établi le mode de facturation (mensualités avec régularisation, bimestrielle au réel ou mensuelle au réel, généralement réservé aux compteur Linky) et le moyen de paiement (prélèvements, carte bleue, chèques), le fournisseur demande une validation électronique (mail, SMS…) et effectue la demande de résiliation auprès de l’ancien fournisseur, effective sous quelques jours. La procédure de changement est similaire à une ouverture de compteur EDF, comme expliqué sur cette page, à la différence qu’elle est 100% gratuite. 
Les options de facturation et de paiement dépendent évidemment du fournisseur et de l’offre choisie. Tous les fournisseurs sont sur le même réseau, requièrent les mêmes compteur et proposent la même électricité que le fournisseur historique EDF, car le réseau est géré par Enedis (ex ERDF).

En maîtrisant sa consommation d’électricité 

Bien sûr, le meilleur moyen de payer moins cher ses factures, c’est de réduire sa consommation d’électricité en adoptant les bons gestes. Cela passe par le remplacement de ses ampoules, notamment par des ampoules LED. Leur avantage principal, c’est qu’elles sont très peu énergivores et leur durée de vie extrêmement longue. Cela va de soit, bien veiller à éteindre les lumières lorsque que l’on quitte une pièce, débrancher les chargeurs quand rien n’est branché à leur extrémité, etc. Aussi, ne pas hésiter à mettre en place des multiprises avec interrupteur pour éteindre tous les appareils en veille d’une seule fois.
Si l’eau chaude sanitaire est produite à l'électricité, baisser de quelques degrés la température de chauffe du ballon en été pour réduire ses besoins en énergie. D’autre part, des fournisseurs proposent des offres spéciales heures creuses, adaptées à ce type de comptage. Sinon, ils abaissent le prix du kilowattheure en comptage base. Cela peut s’avérer très intéressant. Pour savoir quel fournisseur choisir, un guide est proposé ici
De plus, il peut valoir le coup de relever régulièrement son compteur électrique pour surveiller sa consommation et déterminer un meilleur comportement.
Les économies réalisées feront du bien au portefeuille et au budget du foyer, dont le pouvoir d’achat a souffert de la hausse des tarifs réglementés.

En devenant producteur d’électricité

Faire installer des panneaux solaires est de moins en moins contraignant. De plus, grâce aux aides de l’Etat pour l’amélioration de la performance énergétique, une partie de l’investissement peut être pris en charge. Des travaux plus ou moins importants permettent de faire considérablement baisser sa facture énergétique puisque le logement va avoir besoin de beaucoup moins d’énergie pour fonctionner.
Devenir producteur d’énergie est un excellent moyen de financer sa consommation d’énergie et faire un beau geste pour la planète.  

Par Alexiane Turcant


En France, le stationnement devient de plus en plus compliqué dans nos métropoles. Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux... nombreuses sont les villes où trouver une place de parking relève de la chance ou du privilège quand on voit certains tarifs mis en place.
Pourtant des places de stationnement, les villes s’efforcent d’en créer mais cela ne suffit pas toujours dans certains quartiers. En effet, dans les centres villes ou quartiers d’affaires, durant les heures de pointe, un automobiliste va tourner en moyenne 30 minutes pour trouver une place de stationnement. Cela peut vite devenir énervant pour ce dernier qui va en plus de cela contribuer à la pollution de l’air de la ville tout en étant potentiellement bloqué dans les bouchons.
Alors quelle peut être l’alternative pour remédier à ce problème ?

Parkmatch : La location de parking entre particuliers !

Parkmatch est un service de location de parking permettant aux automobilistes de se garer facilement et rapidement chez un particulier. Grâce à son application disponible sur smartphone, Parkmatch propose des parkings disponibles en temps réel à des prix raisonnables pour des locations mensuelles. Les personnes à la recherche d’un stationnement s’assurent ainsi d’avoir une place dédiée au plus proche de leur destination.

Il suffit pour les automobilistes de choisir le parking qui correspond à leurs attentes parmi un large choix, puis de rentrer en contact avec le propriétaire pour fixer une date de rendez-vous et enfin, d’échanger les accès, tout ceci de manière sécurisée grâce à un code de vérification à entrer sur l’application. Ainsi aucune escroquerie possible avec Parkmatch et la location peut commencer rapidement !

Une communauté fiable pour vous garer plus facilement !

Les propriétaires d’une place de parking ne vous proposeront jamais un prix à la location trop élevé. En effet lors de la création du parking sur l’application ou sur le site, un prix conseillé est affiché suivant la localisation du parking, en fonction de ce qui se pratique en voirie, pour ainsi avoir un prix logique et raisonnable pour les futurs locataires. Parkmatch permet aux propriétaires de places de se générer un complément de revenu non négligeable chaque mois, simplement en louant leur parking, sans avoir de papiers à faire et tout cela 100% assuré en cas de pépins.

La location mensuelle, mais aussi la location courte durée !

Parkmatch propose aussi une formule de location courte durée pour les personnes ayant un besoin ponctuel sur une zone. Pratique pour trouver une place rapidement dans le secteur, il suffit de checker sur son smartphone et de louer la place pour la prochaine heure par exemple. Par ailleurs Parkmatch proposera très bientôt de la location courte durée sans besoin de rencontrer le propriétaire.


Grâce à une télécommande connectée répondant au nom de la Parkmatch Connect, cette véritable télécommande universelle connectée permet aux utilisateurs d’accéder directement au parking qui vient d’être loué sur l’application. Une fois la location terminée, le parking redevient sécurisé et la télécommande oublie le signal de l’entrée du parking. Il est donc possible de se garer à la dernière minute pour une journée ou une heure dans un des nombreux parkings disponibles sur l’application !


Téléchargez dès maintenant l’application disponible sur iOS et Android !



Nous passons en moyenne 12% de notre vie au travail. Ce n’est pas un chiffre à prendre à la légère alors pour rendre ces 12% plus agréable ça passe d’abord par un rangement de bureau. 
Au travail comme à la maison, le bureau est souvent le meuble ”fourre tout” et de nombreuses choses peuvent être sources de tentation. 
C’est prouvé, il est généralement difficile de se concentrer dans une pièce en désordre, un espace de travail épuré et bien organisé améliore automatiquement la productivité. 

Pour avoir les idées plus claires et un espace de travail ordonné voici les 7 étapes à suivre :

| Commencez d’abord par faire un tri 



Impossible de sauter cette première étape. Il est indispensable de faire un tri général avant de commencer quoi que ce soit. Ne gardez que l’essentiel. Inutile de laisser trainer des stylos qui ne marchent plus ou cette pile de papier encombrante.
L’objectif est d’optimiser et d’épurer le plan de travail au maximum. 
Ainsi, voilà ce qu’il devrait rester : quelques stylos, un petit carnet ou des post-it, votre ordinateur bien sûr et c’est tout ! 
Archiver les papiers que vous gardez dans des dossiers afin de les retrouver plus facilement et recycler ce dont vous ne vous servez plus ! 



 2 Nettoyer régulièrement votre bureau 




La deuxième étape consiste à nettoyer votre bureau une fois que celui-ci est quasiment vide. En effet un espace de travail est vite en désordre lorsque l’on y passe entre 6h et 8h par jours.

Alors dites adieu aux petites miettes de gâteau, traces de café, poussières… Au moins une fois par semaine, sortez vos produits d’entretien et l’affaire est réglée. 
Un coup de chiffon pour y voir plus clair, ça ne prend que quelques minutes 



| Trouver des systèmes de rangement efficaces 




Vous allez sûrement vous retrouver avec une pile d’affaire que vous souhaitez garder mais qui sont trop encombrantes pour les laisser trainer sur votre bureau. 
De nombreuses astuces existent pour optimiser l’espace comme des boîtes compartimentées, des trieurs, des range-dossiers ou tout simplement des classeurs. 

C’est à vous de choisir les rangements que vous jugez les plus utiles selon vous. 
Pour optimiser davantage l’espace de travail, vous avez la possibilité de monter des étagères de bureaux si votre espace vous le permet afin d’avoir une utilisation du plan de travail plus large et vos dossiers/papiers à portée de main. 
Afin d’éviter que les papiers s’accumulent il est primordiale de faire le tri au moins une fois par semaine 



 4 Quels types de meuble choisir 

Attention, la santé physique a un impact incontestable à la concentration et l’énergie. Pour améliorer sa productivité il est indispensable de choisir un mobilier adéquat et confortable. 


Pour commencer, l’assise ne doit pas être choisie au hasard. Plus vous passez du temps sur votre chaise plus les critères de choix seront importants. Si c’est le cas il vous faudra tenir compte de votre ”physique” pour éviter les problèmes et douleurs dorsales par exemple. 
De plus, pour une utilisation très fréquente il vous faudra choisir une assise plutôt élaborée avec des fonctions telles que les accoudoirs, un dossier et un siège ergonomiques réglable.
Contrairement à une utilisation plutôt occasionnelle, votre choix pourrait se porter sur un siège basique car le besoin de confort se fera moins ressentir. 
Vous l’aurez compris, la chaise doit faire partie intégrante de votre corps et s’adapter à tous vos mouvements. 
Elle doit être confortable ergonomique pour que vous passiez le nombre d’heure que vous voulez dessus sans aucune difficulté. 





Le bureau constitue
également un élément de choix à ne pas négliger dans l’espace de travail. 
Aujourd’hui, vous aurez le choix car il existe plusieurs styles et formes de bureaux.
 Chacun s’adapte à des besoins particuliers. Selon l’espace que vous avez, privilégiez toujours un bureau assez grand pour assurer sa fonctionnalité au maximum. 

Cependant tout le monde n’a pas la même superficie. Justement, pour les grands espaces vous pouvez opter pour les bureaux avec retour qui augmente remarquablement l’espace de travail et le confort. Un peu plus élaboré, le bureau réglable en hauteur. Très utile si vous passez de nombreuses heures dessus, l’ergonomie devient alors un critère très important. Cette fonction vous évitera les nombreuses douleurs dues aux positions que vous prenez. 
L’esthétique de votre bureau joue également un rôle sur l’ergonomie et le côté pratique/confortable mais doit avant tout s’adapter au style de décoration de la pièce. Les bureaux les plus ergonomique disposent d’option pour dissimuler vos différents câbles d’appareils informatiques et surtout de les organiser pour ne pas en faire des gros nœuds ! 



Les incontournables pour un travail efficace et productif 



Pour travailler dans des conditions parfaites il vous manque les petits accessoires indispensables à votre bureau. 

- Un luminaire, toujours utile lorsque le soleil se couche et que votre espace de travail est très peu lumineux ou encore si vous travaillez pendant la nuit. 
- Tapis de souris (si nécessaire) 
- Des Posts it, accessoires indispensables à votre bureau pour vous rappeler des tâches importantes 
- Un petit carnet ou bloc note pour éviter les feuilles volantes qui s’empilent sur votre bureau 
- Les incontournables fournitures de bureaux : stylos, agrafeuse, trombones, enveloppes, marqueurs, surligneurs et compagnie 
Ce sont les seules choses qui devraient apparaitre sur votre plan de travail en plus de votre ordinateur ! 



6 | Choix des couleurs 



Votre pièce de travail doit elle aussi être pensée et réfléchie. Notamment dans le choix de couleurs. Comme vous le savez déjà, chaque couleurs à sa signification. Ce qui importe le plus dans un bureau sont la mémoire, la concentration et la motivation. 

Pour stimuler ces trois choses, nous vous conseillons d’adopter ces 3 teintes :
- Votre mémoire sera davantage stimulée dans un espace de travail où la couleur jaune est présente 
- La couleur violette aura un impact sur votre concentration 
- Quant à votre motivation et votre énergie, optez plutôt pour du orange. 



 7 | Décoration 



En terme de décoration, il ne vaut mieux pas surcharger mais le faire de manière subtile et utile toujours à la productivité 

Les plantes : Elles ont une forte influence sur la créativité et ont l’avantage d’égaye un espace. Elles procurent une sensation de bien être et de bonne humeur. Pourquoi pas un cactus ? En plus d’être tendance ces dernières années, ils ne disposent pas d’un entretien très important.

L’impact des réseaux sociaux, de la mondialisation et l'uniformisation de la société sur nos habitudes et dans la décoration

15 ans après la naissance de Facebook en février 2004 aux Etats-Unis, à l’initiative de Mark Zuckerberg, les réseaux sociaux sont devenus omniprésents dans nos vies, ils sont incontournables. Ils touchent à tous les domaines, toutes les générations, et certains ont servi d’outils à des changements sociétaux majeurs. Ils accélèrent l’accès à l’information et sa diffusion. Ils sont aussi un moyen pour exprimer des tendances, que ce soit au niveau des mentalités, de l’alimentation, la mode, l’architecture et la décoration. 

Quels sont les effets des réseaux sociaux sur nos intérieurs?


La mode et les tendances ont toujours voyagé : aux XVIIIème siècle par exemple, la mode vestimentaire française se répandait dans les nombreuses Cours d’Europe, tout comme le savoir faire des peintres italiens à la Renaissance. Mais en principe, ces tendances étaient déterminées par la zone géographique d’appartenance.

Un style uniformisé ?


Autrefois, chaque peuple disposait de sa langue, sa forme d’expression artistique, sa musique et ses instruments, son architecture, sa mode. Les identités étaient plus marquées. Aujourd’hui, ces distinctions identitaires majeures propres à un peuple tendent à disparaître avec la montée en puissance des réseaux sociaux. 
On assiste à une réelle uniformisation : conformisation de la beauté, la musique écoutée est généralement la même partout sur le globe grâce au développement des plateformes de streaming et tout le monde a vu les mêmes films et les mêmes séries.
Les tendances relayées par les influenceurs d’Instagram, ces comptes très actifs avec un grand nombre d’abonnés, sont toutes standardisées et on laisse de la place qu’à ce qui est “beau”, définit par des normes implicites imposées par la communauté des utilisateurs du réseau.
Pour la décoration, c’est pareil. Avant l’apparition du géant du meuble Ikéa et ses meubles en kit, les meubles s'achetaient et se remplaçaient moins souvent, ou étaient réalisés sur commande ou sur mesure. Aujourd’hui nous disposons tous chez nous d’au moins un meuble Ikéa. Les décorations sont inspirées du style scandinave, une décoration venue des pays nordiques qui s’invite dans tous les foyers et s’est peu à peu généralisé à la planète.


Un réseau pour s’inspirer


La majorité de la population utilise, pour s’inspirer et avoir des idées les réseaux sociaux : connaître la tendances pour les couleurs dans le maquillage, quels sont les derniers vêtements à la mode, quelle coiffure pour l’année à venir, une idée de tatouage, ou des idées de tendance déco. Ces réseaux sont principalement Youtube, Instagram et Pinterest. En se basant sur les publications les plus populaires, qui seront probablement les plus vues, un grand nombre de personnes va prendre pour modèle une même décoration, un même rouge-à-lèvres, voyagera au même endroit, ou ira dans le même restaurant.
La tendance décoration de l’intérieur scandinave, aux lignes épurées, couleurs pastels et un esprit très naturel, tend à persister. Dans le mobilier, on retrouve des meubles au design inspiré des années 50, des meubles dans l’esprit industriel avec des matériaux bruts comme le bois, le métal et le béton, et des tapis à l’aspect naturel faits de fibre, ou aux couleurs parfois vives puisque les tapis ethniques sont très en vogue. Très tendance également, le recyclage et les produits naturels. On embellit sa maison avec des produits différents en faisant un geste pour l’environnement et le développement durable. Si vous choisissez de redécorer votre logement, n’hésitez pas à revoir l’isolation pour abaisser ses consommations d’énergie. Des aides existent pour la rénovation énergétique et des fournisseurs tels que Total Spring, dont les informations ici, peuvent également vous permettre d’abaisser vos factures en proposant un kilowattheure compétitif.


Quel impact pour les marques ?


Les marques également subissent cette uniformisation due aux réseaux sociaux. Elles sont forcées de s’adapter au changement et adopter des stratégies de différenciation.


Les marques et les réseaux sociaux


De nos jours, une marque, une entreprise quelles qu’elles soient, proposant n’importe quel produit ou service, ce doit d’exister sur internet au moins, et au mieux sur les réseaux sociaux pour se faire connaître et améliorer sa visibilité. Une bonne présence sur le web augmente de manière exponentielle le nombre de personnes pouvant être touchées par le produit et donc le nombre de potentiels acheteurs. C’est donc primordial. 
Depuis quelques temps, les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram sont développés pour proposer un produit à la vente. Ils deviennent donc des intermédiaires intéressants pour les boutiques en ligne. La majorité de nos actions peut se faire désormais uniquement sur internet : vendre ou louer un bien immobilier, faire du shopping, lire, souscrire à des contrats et même avoir sa banque en ligne. Cela donne accès à beaucoup d’avantages et vous pouvez trouver des informations complémentaires ce lien.
Pour promouvoir leurs produits les marques font appel à des influenceurs qu’elles choisiront en fonction de la cible qu’elles souhaitent toucher. L’influenceur fixe un prix pour la publication, et la marque le paie pour qu’il pose avec son produit. Kylie Jenner détient le record du prix d’un post : une marque souhaitant promouvoir son produit par le biais de son compte Instagram suivi par près de 128 millions de personnes, devra débourser environ 1 million de dollars. Il existe des plateformes comme Binfluencer qui met en relation des entreprises avec les influencers d’Instagram et étudie les données statistiques de leurs comptes pour fixer le prix qu’une marque doit payer pour un post.
Avec internet tout va plus vite et les tendances s’épuisent aussi très rapidement. Les marques doivent donc être réactives au changement et capable de s’adapter en peu de temps.

Comment se différencier ?


Les marques et les influenceurs rivalisent d’inventivité dans l’expression de leur style. Même si les tendances de consommations sont uniformes, la différenciation reste un phénomène naturel et on peut parfois ressentir un besoin identitaire. Donc tous se surpassent pour innover en créativité et en originalité, et exprimer leur style à leur manière, tout en accordant une grande importance à l’esthétisme puisque le beau donne envie, et c’est la première chose qui transparaît au travers d’un écran. 
En décoration et dans nos intérieurs, il se passe le même phénomène, ce besoin de personnalisation pour obtenir un résultat propre à nos attentes pour se différencier d’autres intérieurs uniformisés. Des meubles Ikea peuvent être retravaillés et stylisés, pour les rendre uniques, et la créativité est poussée et développée. Il n’est pas rare de mélanger des éléments appartenant à des cultures et des époques totalement différentes pour créer des styles inédits. Par exemple, un vase rapporté au cours d’un voyage en Chine partageant un espace avec un tapis ethnique et un canapé de l’Amérique des années 50 peuvent être du plus bel effet. Là encore, la créativité demande à être travaillée pour faire de ces tendances copiées sur les réseaux sociaux, une tendance à part.






Vous vous lassez de votre sol devenu trop démodé voir même usé ? Sachez qu’il peut changer l’aspect d’une maison entière. Vos meubles d’il y a 15 ans en paraitront 5 simplement avec un nouveau sol.
Il existe aujourd’hui de nombreux matériaux qui mettront d’accord tout le monde. Que vous ayez peu de budget, un manque de temps et/ou de compétences, aujourd’hui il y a des alternatives qui pourront satisfaire vos envies.
Le bois revient à la mode cette année tout comme le carrelage qui est toujours aussi apprécié et reste dans le top classement.

Nous avons sélectionné 4 types de sols tendances pour cette année 2019

 | Le parquet x carreaux de ciments



Vous n'arrivez pas à faire votre choix entre le carrelage et le parquet ? Pourquoi pas les deux ?
Utile pour délimiter des pièces de la maison par exemple mais surtout très tendances en 2019.
Soyez judicieux pour associer les deux revêtements pour créer différentes ambiances au sein d'un même espace de vie.

Le carrelage XL



Le carrelage n'a pas dit son dernier mot et reste l'un des revêtements les plus appréciés.
Aujourd'hui le choix de carrelage est de plus en plus dense (couleurs, formes, motifs, dimensions).

Une touche de modernité et d'élégance, une impression d'espace vous suivez toujours ?
Oui on parle bien du ”carrelage XL”
Plutôt utilisé dans des tons de couleurs unies et sobres ce type de revêtement s'adapte aux petits comme aux grands espaces.

| Le carrelage adhésif



Pratique économique et TENDANCES ! Que demander de plus ?
Le carrelage adhésif a l'avantage de se poser sur n'importe quel support et matériaux et propose une grande variété de motifs.
Donnez du pep's aux pièces de votre maison facilement et à moindre coût.

| Le parquet - au naturel



La couleur naturel est fortement apprécié en cette année 2019. Un environnement chaleureux et authentique, c'est l'ambiance que procure ce type de revêtement.

Le parquet est adopté dans toutes les ambiances que ce soit du classique (des petites lattes de préférence) comme du contemporain (cette fois-ci plus larges).

Si cet article vous a donné des idées, n'hésitez pas à faire appel à un Jobber NeedHelp pour vos revêtements de sol !