NEEDELP, PLATEFORME DE TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS, ACCÉLÈRE EN FRANCE ET S’INTERNATIONALISE

AVEC UNE LEVÉE DE FONDS DE 1,5 MILLION D’EUROS AUPRÈS DE LA MAIF ET DU GROUPE SUISSE MAUS FRÈRES 

Paris, le 6 février 2017

Needelp est la première plateforme de travailleurs indépendants qui certifie, évalue, et assure 100% de ses jobbers. Pour accélérer son développement en France et s’internationaliser, Needelp vient de lever 1.5 million d’euros auprès de la MAIF et du groupe suisse Maus Frères. Needelp compte ainsi dédier toute son énergie à la fiabilisation et structuration des petits services entre particuliers, activités où tout est encore à construire depuis que le numérique en a fait un secteur économique à part entière.

Needelp : libérer les talents !

Needelp est la plateforme de services entre particuliers la plus aboutie sur la vérification des profils et la fiabilisation des transactions avec déjà plus de 50 000 membres en deux ans d’existence. Elle connaît une croissance de plus de 300% de ses réservations sur 12 mois. D’un côté des jobbers qui complètent leurs revenus, de l’autre des utilisateurs à la recherche d’une aide pour des petits travaux et services à domicile.

Le champ est vaste avec trois focus : bricolage, déménagement et livraisons, mais également d’autres services comme tâches administratives, graphisme, réalisation d’une séance photo, aide informatique...Pour libérer les talents des jobbers et satisfaire au mieux sa communauté d’utilisateurs, la plateforme assume son rôle de nouvel acteur économique et pose les marques d’une responsabilité élargie :



  • Needelp pose un cadre de sécurité pour la protection du jobber comme de l’utilisateur : tous les jobbers sont vérifiés avec un entretien et évalués après chaque mission effectuée. Sur leur profil apparaissent leurs badges de confiance, signe de leur fiabilité et de leurs compétences. Les prix ne sont pas imposés par la plateforme, mais proposés directement par les jobbers et le paiement se fait en ligne. 
  • Needelp assure les jobbers contre les dommages matériels et corporels causés lors de leurs prestations, sans aucun surcoût pour les membres. Cette assurance est issue d’une réflexion et d’une collaboration avec la MAIF. Elle est aujourd’hui la plus complète du secteur.
  • Needelp accompagne les jobbers dans le choix d’un statut juridique adapté à leur activité. Elle suit leur évolution pouvant aller de l’aide ponctuelle (CESU) jusqu’au statut d’auto-entrepreneur avec une montée en compétence progressive via la plateforme.
  • Needelp travaille actuellement sur des mécaniques de protection sociale et de partage de la valeur à destination de ses jobbers. 
Needelp : une levée de fonds pour aller dans le sens du progrès social


Guillaume de Kergariou, fondateur de Needelp

«50% des travailleurs dits indépendants ont déjà un emploi traditionnel, sont étudiants ou retraités et tirent des revenus complémentaires de jobs d’appoint . L’organisation du travail est en pleine mutation. Le compromis fordiste relève et la rémunération avaient été pensés pour des salariés occupant un seul et même poste à temps plein. Les temps changent avec la plateformisation de l’économie. En générant des revenus complémentaires, nous sommes persuadés que Needelp est une des réponses au chômage, à la crise de l’emploi grâce au développement du travail à temps partiel, et à l’intégration de nos retraités à la vie économique et sociale en maintenant une activité. À nous de créer les conditions adéquates pour que le statut de travailleur indépendant soit une solution pleinement satisfaisante, le lieu du progrès social et non d’une régression. La MAIF et le Groupe Maus Frères étaient pour nous les deux investisseurs idéals pour nous accompagner dans la mise en œuvre de ces nouveaux usages. Nous sommes très fiers d’avancer main dans la main, reliés par une vision commune forte sur le travail indépendant.»
« Sensible aux nouveaux usages, et notamment aux nouvelles formes de travail et d’échanges, Maif souhaite les accompagner tout en protégeant les différents acteurs impliqués. Needelp partage notre vision et s’appuie sur le peer-to-peer pour donner aux travailleurs indépendants les clés pour libérer leurs talents. Dès 2016, nous avons ainsi co-construit une assurance destinée aux jobbers. Le renforcement de notre partenariat avec Needelp nous permettra de contribuer encore davantage au développement d’une société collaborative protégée »
explique Assanatou Bouaré, de l’équipe Économie collaborative et pratiques émergentes de MAIF. 


« À travers cet engagement dans Needelp, le groupe Maus Frères souhaite développer son offre de services à l’attention des clients de ses magasins JUMBO dans les domaines du bricolage, de la décoration et du jardinage en participant de manière active à la création de Needelp Suisse. L’offre de services liés à l’économie collaborative est en plein développement et le groupe confirme avec Needelp son intérêt à amener cette nouvelle forme digitale de plateforme de services entre particuliers en exclusivité sur son marché du bricolage. »
explique Pierre-André Maus, Administrateur Délégué du Groupe Maus Frères.


À propos


NEEDELP

Lancée en 2014, Needelp est une plateforme communautaire de services entre particuliers pour des petits coups de main de la vie quotidienne : monter un meuble, poser un parquet, repeindre une pièce, déménager, se faire livrer... Une fois votre demande postée, les « jobbers » vous proposent leurs services en quelques minutes !

Rejoignez la communauté sur www.needelp.com



GROUPE MAUS FRÈRES SA

JUMBO est une chaîne Suisse de magasins de bricolage appartenant à 100 % au groupe familial Maus Frères SA. Avec 40 magasins et 25 % de parts de marché elle est co-leader sur le marché du bricolage en Suisse. En 2016, avec quelque 1500 collaborateurs, JUMBO a réalisé un chiffre d’affaires de 551 millions de francs suisses.  www.jumbo.ch 

MAIF

MAIF Avenir a pour objectif de financer l’innovation, le digital et l’économie collaborative qui sont des axes clés de la stratégie du groupe MAIF. MAIF Avenir permet à la MAIF, via des start-ups : de développer de nouveaux services pour les sociétaires, d’accéder à de nouvelles communautés, d’innover, de mieux comprendre le digital, les nouvelles technologies et les nouveaux usages, de profiter de la vitalité des start-ups et de leur mode de fonctionnement pour progresser en matière d’agilité. MAIF Avenir est doté d’une enveloppe de 125 millions d’euros jusqu’en 2018, soit une moyenne d’investissement de 30 millions par an. www.maif.fr

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire